Du champagne, un cadavre et des putes, un roman de T-E. VAQUETTE
Transparent pour calage

Vaquette dans la nouvelle émission
télé de Frédéric Taddeï
"Il est interdit d'interdire" (RT France) : Transparent

Transparent pour calageTâche de sang - Séparation entre blocsTransparent pour calage

Transparent pour calageAlice, jeune prostituée, est retrouvée morte dans son appartement. L'enquête de police qui en découle sert alors de prétexte pour retracer in extenso la vie de cette héroïne placée sous les signes du refus, de l'excentricité, la grâce, la résilience, la passion, l'agentivité ou l'empowerment.
Transparent pour calageRécit initiatique inclassable qui s'ouvre sur un polar léger, bascule rapidement vers un genre de feuilleton social aussi noir qu'un puits de mine des Combrailles, devient, dès le deuxième tome, roman d'amour lumineux, puis se mue en son milieu en essai radical avant de boucler sa boucle sur le polar qui livrera au lecteur - enfin ! - le nom de l'assassin.
Transparent pour calageRoman bien sûr et avant tout, mais aussi monographie / pamphlet qui se positionne farouchement du côté des putes - jamais de celui des clients, et encore moins des militants anti-prostitution -, du côté du féminisme individualiste libertaire - jamais de celui qui a fait alliance avec les theocons (theocratic and conservative) puritains -, du côté de la liberté, de la marginalité, de la déviance.
Transparent pour calageCommencé par T.-E. VAQUETTE en février 2010, Du champagne, un cadavre et des putes est, neuf ans plus tard, achevé à 80 % et devrait compter au final un peu plus de 2 500 pages.

Transparent pour calage
Achetez le tome 1 sur la boutique en ligne de crevez tous point com
Transparent pour calage
Transparent pour calage Transparent pour calage Interview dans l'émission de radio la Salle 101 (MP3) Transparent pour calage Critique dans l'émission de radio la Salle 101 (MP3)
Transparent pour calage
Lien vers les critiques de lecteurs sur Sens Critique Transparent pour calage

Transparent pour calageC'est entre Rosetta et Nymphomaniac, entre King Kong Théorie et les Misérables, entre l'auto-bio intimiste d'une pute et le pavé qui décrypte son époque aussi bien qu'une thèse de socio : secouez tout ça...

Diamond Flash 29 (sur Sens Critique)

Transparent pour calage

Transparent pour calageDu champagne, un cadavre et des putes fait rire, pleurer, vomir et jouir comme un film de Lars von Trier donne envie d’égorger les âmes médiocres entre deux pop-corns !

Bonnot de Molenbeek (sur Sens Critique)

Transparent pour calage Lien vers les critiques de lecteurs sur Sens Critique
Transparent pour calage
Lien vers les critiques de lecteurs sur Sens Critique Transparent pour calage

Transparent pour calageUne fois ouvert je n'ai pas pu m'arrêter, pour la première fois de ma vie, j'ai lu un livre en seulement deux jours. D'autres parleront de ce chef-d'œuvre bien mieux que moi, faites-vous simplement plaisir : lisez-le.

Ours 30 (sur Sens Critique)

Transparent pour calage

Transparent pour calageVaquette montre la colère, la rage, la frustration, le désenchantement, le dégoût. Il nous fait entendre le son de la révolte contre toutes les saloperies, toutes les cruelles mesquineries que les forts font subir aux faibles.

Arcturuspb (sur Sens Critique)

Transparent pour calage Lien vers les critiques de lecteurs sur Sens Critique
Transparent pour calageTâche de sang - Séparation entre blocs

Transparent pour calageExtrait N°1 : le stigmate de pute comme outil de domination de TOUTES les femmes.

Extrait tiré de la partie II, chapitre 7 : "Pour vous, messieurs."
Aux confins du pamphlet et du cours d'ethnologie, Super-Alice, inspirée en grande partie par le travail de Paola Tabet sur le sujet, nous explique que le stigmate de pute, de tout temps et partout sur la terre, a été un outil de contrôle et de domination de TOUTES les femmes.
Après une mise en perspective historique, elle s'intéresse plus précisément à "notre" stigmate de pute, ici et aujourd’hui, et cherche à comprendre au service de qui et de quoi il s'est mis en place dans nos sociétés. Notre héroïne se fait ainsi un devoir d'inoculer au mariage, au patronat, aux "féministes" ou aux "gauchistes", un concentré d'anarchie en guise d'antipoison. Venimeux - et imparable.
L'extrait est livré en deux parties (au choix, en version PDF pour liseuse ou lecture vidéo par l'auteur) :

Transparent pour calage

Extrait numéro 1, partie 1, version PDF pour liseuse
Partie 1
(PDF pour liseuse)

Transparent pour calage

Extrait numéro 1, partie 2, version PDF pour liseuse
Partie 2
(PDF pour liseuse)

Transparent pour calage Transparent pour calage Transparent pour calage
Transparent pour calageTâche de sang - Séparation entre blocsTransparent pour calage
Transparent pour calage

Lawrence :

Transparent pour calageAlice n'a pas choisi la prostitution, commandant - j'entends, comme petit, on rêve d'être astrophysicien, rarement éboueur ou femme de ménage. Mais elle a choisi délibérément, lucidement, courageusement de donner à la plante sauvage qui était le cœur de sa nature la chance de pouvoir grandir en liberté plutôt que de s'enfermer, se réduire, étouffer ou du moins se condamner à limiter sa croissance, se mutiler - comme ces Chinoises dont on comprimait les pieds dans des bandages jusqu'à les briser afin que leur taille exagérément petite corresponde aux critères de bienséance de l'époque -, plantée dans un pot en plastique trop petit derrière une grille en fer trop grande sur un triste balcon en béton, ou de grandir confortablement à l'ombre d'une des tours de mon château avec le risque de devenir dépendante d'un tuteur pour se tenir droite et debout.
Transparent pour calageAlors, elle est allée chercher sa lézarde, à elle, peut-être pas la plus grande, peut-être pas la plus belle et assurément pas la plus confortable, mais elle s'y est accrochée et, avec l'outrecuidance de sa jeunesse, avec l'orgueil démesuré qui était le fond de son caractère, elle était persuadée - ou du moins elle l'affirmait avec arrogance - qu'un jour, sans jamais, pour monter jusqu'au ciel, lécher l'écorce d'un protecteur puissant comme l'obscur lierre de Cyrano, elle deviendrait si grande, si imposante, si considérable qu'elle plongerait toute la façade de l’immeuble dans son ombre - jusqu'au penthouse qui domine l'ensemble - et que la façade en question en deviendrait moins blanche mais plus lumineuse.
Transparent pour calageEt moi, modestement, comme un humain, et comme un amoureux, comment vouliez-vous que je la juge et a fortiori que je lui interdise de grandir où elle le désirait ? Je lui ai simplement - ce qu’on doit faire - donné amour, confiance et sécurité. Je la regardais jour après jour s'élever avec un bonheur de jardinier qui n'y est pour rien si des ronces se sont installées dans son potager mais qui sait apprécier les mûres qu’elles lui offrent et qui ont le parfum d'aucun autre fruit. Je la regardais grandir, jamais trop loin du pied du mur des fois qu'un orage violent l'arrache de la façade et la jette à terre, ou pour le jour où elle aurait décidé d'elle-même de prendre ses racines à son cou et de sauter au sol pour voir si l'herbe est plus verte ailleurs, un arrosoir, un grand sac de terre de bruyère et des engrais exclusivement naturels à portée de main pour l'aider de mon mieux à aller poursuivre sa croissance là où, elle seule, le jugerait bon.
Transparent pour calageVoyez, commandant, vous aviez raison, j'étais un... proxénète qui se respecte. Un proxénète exemplaire.

(Du champagne, un cadavre et des putes, P. II, ch. 8 : Liberté)

Transparent pour calage

Transparent pour calageJe n'ai jamais lu un livre aussi riche aussi rapidement ! C'est juste, fin, drôle, touchant, très fortement, ça remue, ça porte à réflexion, c'est informé et informatif, c'est intelligent, c'est puissant, c'est varié, c'est brut, c'est rare... et puis, pour ne rien gâcher, c'est très bien écrit, sans emphase ni longueur.

Julien F.

Transparent pour calageLien vers page Work in progressCouverture du tome 1 de Du champagne, un cadavre et des putes
Transparent pour calageTâche de sang - Séparation entre blocs

Transparent pour calageExtrait N°4 : liberté et marginalité.

Extrait tiré de la partie II, chapitre 8 : "Liberté" - qui porte parfaitement bien son titre.
L'amoureux de la victime (et principal suspect), Lawrence Turner, se livre en garde à vue à une leçon de choses radicale sur la frontière riche et complexe entre marginalité choisie et marginalité subie.
À la frontière entre le manifeste politique et la déclaration d’amour.
Probablement l'âme de ce roman.
L'extrait est livré en deux parties (au choix, en version PDF pour liseuse ou lecture vidéo par l'auteur) :

Transparent pour calage

Extrait numéro 4, partie 1, version PDF pour liseuse
Partie 1
(PDF pour liseuse)

Transparent pour calage

Extrait numéro 4, partie 2, version PDF pour liseuse
Partie 2
(PDF pour liseuse)

Transparent pour calage Transparent pour calage Transparent pour calage
Transparent pour calageTâche de sang - Séparation entre blocsTransparent pour calage
Transparent pour calage T.-E. VAQUETTE (l'auteur) Transparent pour calage

Alice :

Transparent pour calageJe n'attends pas qu'on vienne me sauver. Qu'un homme vienne me sauver. Qu'une abolo ou qu'une féministe vienne me sauver. Que la société vienne me sauver. En m'imposant leur bien et leur mal - et l'éternelle aliénation que ces notions éminemment cléricales portent en elles. La seule question est : compte tenu de ma personnalité, de mon histoire, de ma position sociale..., bref, de mon champ des possibles - qui ressemble rarement à un infini idéal ; je pourrais l'écrire deux fois, c'est salement important : qui ressemble rarement à un infini idéal -, comment puis-je accroître ma part d'autodétermination ? Pour cela, j'ai besoin - moi comme toutes les autres ; moi, comme tous les autres - de force, de confiance, de courage, de volonté, tout ce qui est l'exact opposé du cliché de l'éternelle victime faible collé à notre peau - celle des femmes en général et celle des putes en particulier - comme une tique qui finit par nous anémier - nous rendre réellement victime et faible - et parfois même nous détruire pour pouvoir se nourrir elle-même.
Transparent pour calageLes principes, les buts, les pratiques - et l'histoire - du féminisme, c'est de nous aider à accroître cette force, cette confiance, ce courage, cette volonté, c'est de nous aider à dire je qui est le premier pas vers le pouvoir de l'action, de la libération, et fière d'être pute parce qu'on n'édifie rien de bon sur la honte, c'est de nous aider à trouver les outils pour nous construire une réalité qui nous corresponde au mieux - ou au moins mal - et les armes pour défendre le terrain ainsi conquis, et de combattre toutes les réalités oppressives qui nous aliènent.
Transparent pour calageÀ commencer par cette tique, ces stéréotypes de genre, cette assignation à résidence, ce stigmate de pute qui est de très loin la première. La législation dérogatoire réglementariste, prohibitionniste ou... abolitionniste qui s'applique à notre activité et qui est assurément la deuxième. Et la troisième, le paternalisme bien-pensant qui, de tout temps, a considéré que nous étions incapables de décider par nous-mêmes de nos propres vies et qu'il était impératif de nous mettre sous tutelle, de nous considérer comme des demi-enfants, nous, plus encore que toutes les autres femmes.

(Du champagne, un cadavre et des putes, P. II, ch. 9 : Fière d'être pute)

Transparent pour calage
Transparent pour calageTâche de sang - Séparation entre blocsTransparent pour calage

Extrait N°2 : plongée
dans l'univers des bars à champagne.

Extrait tiré de la partie II, chapitre 4, "Sœurs de la Côte".
Il permet de comprendre un peu mieux la mécanique narrative du roman. Trois "pastilles" ("sous-chapitres"), qui mettent en scène le journal de l'héroïne et l'inénarrable "Commandante Shé" face à l'enquêteur, dévoilent par touches successives l'univers du bar à champagne et du pigeonnage dans lequel elles évoluent.
De l'intimiste, de l'insulte façon téci et de la poésie punk pour finir.
L'extrait est livré, au choix, en version PDF pour liseuse ou lecture vidéo par l'auteur :

 

Transparent pour calage

Extrait numéro 2, version PDF pour liseuseExtrait N°2
(PDF pour liseuse)

Transparent pour calage Transparent pour calage
Transparent pour calage

Extrait N°3 : c'est beau l'amour.


Extrait tiré de la partie II, chapitre 6, "C'est beau l'amour".
Tout est dans le titre.
L'extrait est livré en deux parties, au choix, en version PDF pour liseuse ou lecture vidéo par l'auteur :

Transparent pour calage
Transparent pour calage
Transparent pour calage

Extrait numéro 3, version PDF pour liseuseExtrait N°3
(PDF pour liseuse)

Transparent pour calage Transparent pour calage
Transparent pour calageTâche de sang - Séparation entre blocs

Transparent pour calageCes doubles allers-retours, à la fois entre le journal d'Alice et l'enquête de Lespalettes, et au sein du journal et de l'enquête qui chacun s'affranchit d'un ordre purement chronologique, ça désoriente d'abord un peu, mais très vite le sens de la démarche émerge. C'est une approche impressionniste, quasi-pointilliste de la narration, et ça fonctionne très bien, petit à petit le tableau se dessine sous nos yeux, plus de façon holographique que séquentielle - au sens où chaque nouveau segment, plutôt que de venir simplement combler une zone d'ombre de plus (de moins ?) apporte aussi de la définition à l'ensemble de l'image.
Transparent pour calageÇa évoque le "stream of consciousness" cher à la littérature dite "moderniste" (Proust, Joyce, Faulkner, Woolf...) mais en plus construit, plus maîtrisé, parce que tu élabores ton récit avec des segments qui sont individuellement cohérents et autonomes, aux frontières bien définies, comme les briques d'une maison qui cependant en s'assemblant forment quelque chose qui est plus que la somme de leurs constituants.

Paul B. Transparent pour calage

Transparent pour calage
Lien vers la galerie des dédicaces de Vaquette aux lecteursTroisième dédicace du roman, citation de Grisélidis Réal, marginalité et amour
Plan des parties, époques, chapitres de Du champagne, un cadavre et des putes
Transparent pour calageTâche de sang - Séparation entre blocsTransparent pour calage

Extrait Bonus : la bibliothèque de Lawrence.

Extrait tiré de de la première partie du roman (la partie "polar").
Un court passage "très technique" (j'entends, comme on parle de rap "très technique"). Disons que son intérêt est avant tout formel, littéraire. Et l'occasion peut-être aussi de découvrir, au milieu de tout et de n'importe quoi, quelques bouquins trop méconnus.
L'extrait est livré, au choix, en version PDF pour liseuse ou lecture vidéo par l'auteur :

Transparent pour calage

Transparent pour calage

Extrait bonus, version PDF pour liseuseExtrait bonus
(PDF pour liseuse)

Transparent pour calage Transparent pour calage
Transparent pour calage
Photos du Tome 1 et du tee-shirt
Photo du Tome 1Lien vers page Bonus, suprises en vracPhotos du Tome 1
Photos du Tome 1
Transparent pour calage Transparent pour calageTwitter @ Champagne LivreTransparent pour calageYouTube L'IndispensableTransparent pour calageFaceBook T-E. VaquetteTransparent pour calage Transparent pour calage