Transparent Transparent Transparent
Du champagne, un cadavre et des putes - Alice photo 1

TransparentDu champagne,
un cadavre
et des putes

Transparent

Un roman de l'IndispensablE
Tristan-Edern VAQUETTE

Du champagne, un cadavre et des putes - Alice photo 2
Transparent

Transparent

-> Fév. 2013 : Le roman avance bien. Pas la dernière ligne droite... mais les 10 derniers km du marathon : le plus dur est passé, envie de voir l'arrivée.

-> Mars 2013 : Première partie finie ! 175 pages. Et j'en suis extrêmement content. C'est bien mené, bien écrit, punchy, rigolo... et même pas trop long.

-> Mars 2013 : Place à la 2ème partie, le "roman social" encapsulé dans le polar. Je vais bientôt savoir si la mécanique que j'ai imaginée fonctionne...

-> Juin 2013 : Champagne ! Ier chapitre (sur 6) de la partie II (le "roman social" encapsulé dans le polar) fini ! Et c'est au-delà de mes espérances. (...) À la fois le même bouquin dans sa continuité mais avec un ton, une structure et une ambiance tellement différentes ! Infiniment plus dur.

-> Juin 2013 : Un Ier lecteur privilégié (partie II) m'écrit cette citation de Nietzsche : Alice veut brûler dans sa propre flamme - c'est exactement ça !

-> Sept. 2013 : Du champagne, un cadavre et des putes : Partie II, Ch. 2 terminé ! Ça avance doucement mais sûrement et c'est je crois toujours aussi bon.

-> Nov. 2013 : Du champagne, un cadavre et des putes : Partie II, Ch. 3 terminé ! Ça s'appelle "l'âge de raison" (Ch 1 : "Un jour mon prince viendra" (...) Ch 2 : Paris by night). L'héroïne commence à affirmer sa rupture, sur le fil entre déterminisme spinoziste et volonté nietzschéenne.

-> Nov. 2013 : The devil dances inside empty pockets/But she never wanted money or pearls/No, that wasn't enough for Lucinda/She wasn't that kind of girl (...) Lucinda de Tom Waits. Merci aux 2 lecteurs privilégiés (cf. Spinoza/Nietzsche avant) pour ces coms très justes à propos de mon héroïne.

-> Nov. 2013 : J'ajoute une ultime chose, la plus importante: humainement et "artistiquement', je suis très content de ce que j'écris, ça va être du lourd.

-> Fév. 2014 : Ça a été difficile et (très) long mais le résultat est magnifique (et très long) : le chapitre 4 de la partie II est enfin en boîte !

-> Fév. 2014 : Ça s’appelle Sœurs de la côte (c. un jeu de mots bien sûr, entre la futilité de la vie à St-Trop’ et la marginalité des Frères de la côte) (…) et ça y est !, notre héroïne a quitté la "normalité" sociale pour pénétrer le monde merveilleux des bars à champagne et du pigeonnage.

-> Fév. 2014 : Lauranne est d’une profondeur édifiante, Shéhérazade est épique, la leçon de choses de P. Bailly cingle on ne peut + cruellement l’époque, (…) Houellebecq se fait tailler un méchant costard et le squelette de l’ensemble continue de se tenir vigoureusement et dignement debout.

-> Fév. 2014 : "J’espère que tu seras fière de la fille que tu as fait naître. Elle, je te le promets, elle fera tout pour forcer le respect, de toi – de (…) la petite gosse toute seule paumée dans ses livres –, des autres et surtout d’elle, surtout de moi" Alice dit ça: je pense tt comme elle.

-> Fév. 2014 : RDV pour le ch. 5 (A great pretender -?) en avril (?). Ensuite encore un chapitre et on rebascule partie III vers la fin du polar. À suivre…

-> Juin 2014 : J'avais donné RDV pour le ch. 5 en avril, devinez quoi ? Je suis en retard. Beaucoup. Une fois encore c'est très (mais pas trop !) long...

-> Juin 2014 : Je ne donne plus de date mais j'espère avoir fini ce chapitre avant la fin de l'été. Le plus long sera alors derrière moi. À suivre...

-> Juin 2014 : Pour l'instant, c'est très radical, plus que ce que je pensais, j'espère équilibrer ça avec du Harlequin (je me comprends). On verra.

-> Octobre 2014 : Du champagne, un cadavre et des putes : le chapitre 5 (partie II), "The Great Pretender", est en boîte !

-> Octobre 2014 : Ça y est !, Alice rencontre Lawrence. Lawrence rencontre Alice. Un chapitre singulier entre pamphlets hard-core et Harlequin trop mignon (…) parce qu’il n’y a aucune raison de laisser l’amour aux tièdes. Il n’y a même que des bonnes raisons de faire le contraire.

-> Octobre 2014 : Le prochain chapitre devrait s’appeler "C’est beau l’amour" : no comment… Je ne donne plus de dates, ça en devient trop ridicule.

-> Octobre 2014 : Juste quelques chiffres une fois encore, plus pour moi qu’autre chose, pour me donner le sentiment que ça avance et je vais finir un jour :

-> Octobre 2014 : Plus de 200 pages pour ce nouveau chapitre (et encore !, en fait, c’est la moitié du chapitre 5 tel qu’il était prévu dans mon plan).

-> Octobre 2014 : Mis en page de façon un peu condensée, on arrive quand même à 850 pages et l’outil stat du traitement de texte me dit : (…) pratiquement 3 fois JGTàLF, presque 2 fois la Bête humaine (Zola) mais 2 fois moins que les Misérables et même pas 43% de Guerre et paix.

-> Octobre 2014 : Et encore, il reste au moins (?) deux gros chapitres dans cette partie II (puis la troisième en totalité) (et ensuite c’est fini…).

-> Octobre 2014 : Ne prenez pas c chiffres trop au sérieux, ce n’est pas un gage de qualité MAIS pas non plus! la certitude que ça va être trop long & chiant!

-> Octobre 2014 : Faites-moi confiance. J’ai vraiment beaucoup de choses à dire, c’est intéressant et ça tient la route : un vrai grand roman.

-> Octobre 2014 : Vous verrez. Un jour… J’espère de tout mon cœur dans le moins longtemps possible. (À suivre…)

-> Décembre 2014 : Je viens de m'offrir la + merveilleuse fin d'année 2014 qui soit ! Le ch. 6 est en boîte, "C'est beau l'amour" : tout est dans le titre...

-> Décembre 2014 : Et ça déchire grave le cul, au propre comme au figuré.

-> Décembre 2014 : Je ne sais pas si c’est le + grand roman d’amour de l’histoire mais perso, je n’ai jamais lu 1 bouquin exposant de l’amour tant de facettes.

-> Décembre 2014 : Disons que pour le prix d’un roman, vous aurez dans ce seul chapitre : l’Éducation sentimentale, Pygmalion, Juliette, les Bisounours, (…) la Dame aux camélias, l’Anti-Justine, Martin Eden et Angelo, tyran de Padoue réunis. Alors, ça ne déchire pas grave le cul, ça ?

-> Décembre 2014 : 200 nvelles pages pour ce ch., 1050 en tout, 3,64 fois mon Ier roman et 58% des Misérables. Voilà pour les chiffres. Bonne année à tous !

-> Décembre 2014 : (Inutile de vous dire que, quant à moi, mon vœu le plus cher pour 2015 sera de terminer brillamment mon bouquin et d'enfin le sortir...)

-> Janvier 2015 : Après lecture du dernier ch., ma maman m’écrit : "Très, très belles choses, tu sais parler aux femmes." Rien ne pouvait me faire + plaisir.

-> Janvier 2015 : Je suis très fier d’avoir dévoilé si intimement 1 part de moi à des Km de la caricature de "l’homme fort" insensible que beaucoup imaginent.

-> Août 2015 : Je crois que je ne m'étais jamais équipé d'un tel "corpus théorique" avant un travail.Je lis "tout" sur la prostitution.Loin d'avoir fini...

-> Octobre 2015 : "Maintenant, à mon âge, je me fous de tout. Il faut terminer tout ça en beauté, avec fracas, panache et gloire" Je pense kom toi, Grisélidis

-> Novembre 2015 : La Bulle 57 de l'Encyclique vient de sortir (...) Au programme : la suite du work in progress du roman = 320 pages de notes sous Word, autant de feuilles volantes et + de 500 passages (...) stabilobossés dans des livres en guise de travail préalable sur la prostitution.

-> Novembre 2015 : J'ai les mains dans le plan (du dernier ch). Travail de titan. Le bouquin ne va pas faire 1.500 p. mais 2 ou 3.000. Je plaisante. Quoique...

-> Décembre 2015 : C'est inextricable (je parle de mon chapitre, pas de la France). Faut que j'arrête de pondre des trucs que même moi je trouve trop complexes (...) Sérieusement, je sais que je vais trouver. Mais là, il me manque un joint pour que ça tourne sans grincer de partout. À suivre...

-> Décembre 2015 : Tout un système d'engrenage trop lourd à la poubelle. Qques vigoureux coups de marteau. Un démontage/remontage complet. Un peu d'huile (…) et ça y est !, mon plan commence à tourner pas mal pour nous emmener plein pot jusqu'à la fin de l'histoire. (...) Ça bougera encore un peu à l'usage mais je crois que je tiens la structure. Reste "plus qu'à" rapatrier les centaineS de pages de notes (...) dans chaque découpage correspondant, ça devrait me prendre 1 grosse semaine. & après j'attaque l'écriture en sachant pas mal où je vais.

-> Janvier 2016 : Le plan n'est tjours pas fini! + je rentre dans les détails + ça devient complexe. Pas Sisyphe, plutôt mère Gigogne. (...) (Mais soyons positifs : ça aurait été décevant qu'avec autant de notes préalables je réussisse 1 synthèse simple(iste) de 20 pages...) (...) (Et puis, j'ai de nouveau des bouffées d'enthousiasme en avançant, c'est bon signe.)

-> Avril 2016 : La grosse semaine est devenue... 4 mois! Bcoup + long & compliqué que j'espérais mais ce travail m'était nécessaire. (...) J'ai attaqué l'écriture du chapitre aujourd'hui. J'enverrai un tweet toutes les 100 pages. Je ne donne plus de dates. (...) Pour ceux qui veulent comprendre 1 peu où j'en suis dans l'écriture, voici 1 mail que j'ai envoyé il y a qqs jours.

-> Juin 2016 : Also sprach Winnie Vaquette. Voici les infos sur l’avancement du roman. En 14 tweets :
1) (Sauf modifs ultérieures…) Je divise le "dernier" chapitre en 3 mais sans AUCUNE modif du plan juste ÷ => 9 ch. en tout partie II.
2) Le "nouveau" chapitre 7 ("Pour vous messieurs") est écrit. 250 pages. À suivre : Ch 8 = Fière d’être pute. Ch 9 = Changez tout.
3) 750 p. sur la prostitution, hyper engagé & radical avec 1 très grande profondeur d’analyse. & sans perdre le fil romanesque. C. périlleux.
4) Mais je suis la petite lumière au lointain qui me dit que c’est comme ça que doit être écrit ce bouquin.
5) On verra si l’obscurité m’aveugle. Ou si ma vision dans le noir est lumineuse. Si je suis 1 pauvre fou ou l’auteur d’un très grand roman.
6) En tout cas, si quelqu’un brille et éclaire, c. mon Alice. Cette gamine est magnifique & possède 1 puissance digne… d’1 héroïne de roman.
7) On en est à 1.480 pages format JGTàLF. On devrait être aux alentours de 2.200 pages au total (avec ch 8 + 9 + partie III = ce sera fini…).
8) A priori moins que Guerre et paix mais plus que les Misérables… On ne rit pas. On ne râle pas. On ne me plaint pas. On me fait confiance ?
9) Là, break d’un mois entre autres pour relire/corriger (= en boîte) le dernier chapitre puis j’attaque le ch. 8. Un tweet toutes les 100 p.
10) J’espère l’avoir fini en octobre => nouveau point. Mais a priori, ensuite j’attaque le ch. 9 pour boucler la partie II en fin d’année.
11) Et ensuite (début 2017)… publication du premier tome (750 pages format JGTàLF) ! Trois tomes en tout à terme. Un tome par an ?
12) Projet pour accompagner la publication : 1 livre vidéo en feuilleton web = lecture intégrale du roman (par l’auteur). 10/15 p./semaine.
13) Faut que je fasse des essais mais j’y crois beaucoup : entre livre audio, vidéoblog & roman feuilleton kom au XIXe siècle. Ça vous tente ?
14 et fin) Ouf ! Fini ! Vous savez tout. Voilà pour les principales infos. Pas d’Encyclique. Des nouvelles ici le moment venu. Champagne !

-> Juillet 2016 : Le bonheur? Le sentiment que la puissance croît, qu'1 résistance est en voie d'être surmontée (Nietzsche): 1 lecteur à propos du nveau chap. (...) Il a raison, c'est exactement ce que vit mon héroïne (et je suis très fier du parallèle avec cette citation - YES !).

-> Juillet 2016 : Lecture du nveau chap par ma maman: Toi tu n'abaisses pas les femmes, tout ce que tu dis est vrai, faudrait tuer ts les hommes (sf mon fils).

-> Décembre 2016 : je vais probablt découper la partie II en 2 époques (avant prostitution/prostitution) parce que le ton a radicalement changé.

-> Décembre 2016 : Chapitre 8 terminé (pas encore "en boîte", il me reste relectures/ajouts/corrections). 269 pages(record battu). Hyper punchy/violent/engagé (...) Ah ! J'oubliais. Ce nouveau chapitre (le 8) s'appelle "Liberté". Le titre, je crois, s'imposait.

-> Janvier 2017 : (Avec 1 peu de recul, ça aurait été plus qu'étonnant qu'après tant de travail, de lectures, de notes, etc. (...) la partie "prostitution" ne fasse que 200 pages, on devrait être à 4 gros chapitres et 1000 pages...)

-> Janvier 2017 : Freud : "Sentiment de triomphe qd qqchose dans le Moi coïncide avec l'idéal du Moi." Exemple : je suis en train d'écrire un grand roman !...

-> Janvier 2017 : Début de la dernière relecture du Ch. 8 avant mise en boîte: c. magnifique! Je suis merveilleuse! dirait mon Alice...(Sérieux, c. du lourd!)

-> Janvier 2017 : Also sprach Winnie Vaquette (le retour). Voici les infos sur l’avancement du roman. En 6 tweets :
1) Le chapitre 8 est en boîte. Plus de 1.700 pages en tout pour 423.039 mots: 5,3x JGTàlF, 82,5% des Misérables, 75,5% de Guerre et paix…
2) Il me reste encore 2 chapitres (400/500 pages) pour finir la partie II. Puis parution du Ier tome espérée avant la fin de l’année.
3) Pour ceux qui suivent, ça fait (encore!) un chapitre et (presque) un an de plus par rapport aux infos données il y a 6 mois.
4) Ch. 7 = Pour vous, messieurs. Ch. 8 = Liberté. Ch. 9 = Fière d'être pute. Ch. 10 = Changez tout.
5) C. l’histoire de ce roman: un polar de 150 p. écrit en 2 mois qui impose sa croissance année après année. Mais j’arrive au bout, juré!
6) Disons qu’après le polar + roman social + roman d’amour, je termine par 1 genre de King Kong Théorie de 1000 pages. Ça a de la gueule!

Transparent
  TransparentRetour accueil Transparent