Transparent Transparent Transparent
Du champagne, un cadavre et des putes - Alice photo 1

TransparentDu champagne,
un cadavre
et des putes

Transparent

Un roman de l'IndispensablE
Tristan-Edern VAQUETTE

Du champagne, un cadavre et des putes - Alice photo 2
Transparent

Transparent

Quelques liens concernant mon travail antérieur. À tout seigneur, tout honneur, commençons par

Mon éditeur est un enculé

(texte que j’ai écrit en 2004 à la demande de la revue Bordel dirigée par Beigbeder (le même qui m’avait quelques mois plus tôt spolié du prix de Flore pour le filer à un bouquin qu’il avait lui-même publié – si !, c’est possible !, ça s’appelle une certaine idée de la déontologie dans les Lettres françaises…) et étrangement refusé par la suite – je n’y reviens pas) : ça s’impose sur un site consacré à mon nouveau roman, non ? Le premier (roman), lui,

Je gagne toujours à la fin

est consultable – je n’écris pas lisible, certains pourraient penser que j’exagère – intégralement et gratuitement en ligne via le lien sus-cité mais vous pouvez naturellement l’acheter au format papier sur la page

Vaquette Par Correspondance

N’hésitez pas à ajouter à votre panier le magnifique CD du Premier Massacre de Crevez tous, le DVD de J’veux être Grand et Beau ou des seyants tee-shirts – merci d’avance pour votre prodigalité –, tenez !, vous pouvez même soutenir financièrement l’IndispensablE sans rien exiger en retour sur cette page où

Vaquette fait la manche

Et bien sûr, cet inventaire ne serait pas complet sans les adresses de l’actuel site du Prince du Bon Goût

Crevez tous

ainsi que l'originel – je n'écris pas original, je vous laisse juge

Site historique

et pourquoi pas, soyons fous !, celle de son

Facebook

– précisons qu’il ne le gère pas directement : inutile donc de le contacter par ce biais – et celle de son (putain !, on croirait Kevin !)

Twitter

qu’il lui arrive – rarement mais en personne – d’alimenter. Notez que je n’ajoute pas le Myspace, Shéhérazade s’insurgerait d’un Z’y ave Vaquette, t’abuse !, c’est un truc de ouf comment t’es trop à l’ancienne, quoi !

Oops ! J’allais oublier ! Pour écrire à L’IndispensablE, c’est

vaquette@vaquette.org

Il lit tous ses mails, promis, il y répond souvent, et parfois – rarement tout de même, convenons-en – dans un délai raisonnable. N’hésitez donc pas à le couvrir d’éloges, de louanges, de dithyrambes et de compliments : il me faut bien vous confesser qu’il adore terriblement cela.

Transparent
  TransparentRetour accueil Transparent